Mon dernier article c’était sur nos dimanches en cuisine, et voilà que c’est déjà la chandeleur, vous allez finir par croire que nous ne faisons que manger !!!

Ce qui n’est pas totalement faux mais comme nous sommes tous aussi maigrichons les uns que les autres on peut se permettre de manger des gâteaux et des crêpes toute l’année.

Qu’est ce que la chandeleur ?

Comme toutes les fêtes, la chandeleur est une fête d’ origine païenne.  Pour beaucoup de pays le réveil des animaux qui hibernent est le signe que la fin de l’hiver est proche : dans les pays nordiques ceux sont les ours, en Amérique du Nord  c’est encore aujourd’hui le jour de la marmotte il y a d’ailleurs un film très sympa sur cette tradition  « un jour sans fin » avec Bill Muray et Andie Mac Dowell). Bien évidemment l’église catholique qui ne voyait pas d’un très bon oeil les fêtes païennes a mis sur cette date la présentation du Christ au temple : On remplace flambeaux et torches par des chandelles et  gâteaux par des crêpes. D’après Wikipédia le pape Gélase 1er met en place la distribution de crêpes aux pèlerins qui arrivent à Rome. Voilà pour la petite histoire.

Côté tradition : si vous faites sauter une crêpe de la main droite avec une pièce de monnaie dans la main gauche et que vous ne ratez pas votre coup vous serez riche.

Chez nous la chandeleur c’est la fête des crêpes

Ayant des grands amateurs de crêpes à la maison j’ai tout essayé, crêpière en fonte, les crêpières électriques que l’on met sur la table et sur lesquels on peut peut faire 6 crêpes en même temps. La pâte à crêpe avec du lait entier, du lait demi-écrémé, du lait de soja…

Résultat pour les crêpes salées, je mets sur la table la crêpière électrique, la pâte à crêpes et un grand choix de garnitures pour que chacun fasse les mélanges qu’il souhaite : oignons fondus, cabecou, conté râpé, jambon, sauce tomate… Une petite louche de pâte dans chaque rond et quand la première face est cuite chacun étale la garniture de son choix sur sa mini-crêpe.

Pour les crêpes sucrées nous préférons à l’unanimité, des crêpes plus fines et très grandes que l’on va rouler après avoir étaler nutella, compote, sucre, miel ou confiture et bien entendu chantilly faite maison.  Je prépare donc les crêpes avant le repas et que je recouvre avec un papier aluminium pour qu’elles restent chaudes. Pour 1 litre de lait je passe environ 1h à les faire cuire, c’est un peu long mais quand on a une tablée de grands gourmands c’est un plaisir de les voir se lécher les doigts entre deux crêpes.

Comme nous mangeons régulièrement des crêpes pour varier il m’arrive de faire un gâteau de crêpes. Je prépare un moule au fond duquel je place une feuille de papier sulfurisé, je beurre et ensuite entre chaque crêpe j’étale un peu de chocolat que j’ai fait fondre avec du lait. On finit par une crêpe,  mettre au four (préalablement chauffé à 180°) pendant 15 minutes. Avant de démouler le gâteau de crêpes laisser un peu refroidir. Saupoudrer votre gâteau avec du sucre glace et ajouter quelques vermicelles de couleur des pics festifs ou autres décorations de votre choix.

Quand j’ai des invités. je préfère les présenter en forme d’aumonières garnies de fruits rouges et de la chantilly.

Réservez quelques crêpes pour le goûter de vos bambins qu’ils seront heureux de découvrir quand ils ouvriront leur lunch box à l’école à 16 heures.

Pour la pâte à crêpes : mettre 6 oeufs dans le mixeur, ajouter de la farine jusqu’à obtenir une boule. Ensuite ajouter petit à petit le lait entier, 3 cuillères à soupe d’huile et un peu de sel. Vous pouvez aromatiser votre pâte avec un peu de fleur d’oranger. Si vous avez des grumeaux, pas de panique il suffit de passer votre pâte dans un tamis.

Crème chantilly maison : Verser la crème fleurette entière dans votre mixeur en prenant le même accessoire que pour les blancs en neige ou la mayonnaise. Mettre le bol du mixeur au frais dans votre réfrigérateur pendant environ 1 heure. Quand il est bien froid vous pouvez monter votre chantilly, ajoutez le sucre vanillé quand votre crème est bien montée.